L’urgence écologique ? Sortir du capitalisme

dans Local
Trois ans après la COP21 et à la veille de la COP24, force est de constater que les objectifs ne sont pas atteints. Les manifs et mouvements dénonçant les conséquences visibles du changement climatiques sont de plus en plus nombreux. Aussi, de nombreuses initiatives citoyennes proposent, construisent et expérimentent des alternatives écologiquement viables.

FACE AU JEU DE DUPE

Devant l’ampleur des problèmes écologiques et actant de la vivacité de cette préoccupation citoyenne, même le capitalisme a dû, en façade, adapter sa rhétorique. Cependant, cela ne doit pas nous duper ! Le capitalisme, comme mode de production basé sur la propriété privée lucrative et l’accumulation illimitée des ressources, est intrinsèquement en contradiction avec ces problématiques écologiques.

PRENDRE LE JEU A NOTRE COMPTE

Soyons sincères, nous ne vous parlerons pas de développement durable, et nous ne vous proposeront pas un système où tout serait pareil et où quelques changements à la marge nous permettraient de consommer de la même manière. Ce qu’il faut, c’est repenser le système économique et politique et cela aura nécessairement des répercussions sur notre quotidien. 
Loin de là, biensûr, l'idée d'un retour à la nature, la question est de  savoir quels seront ces transformations et comment organisera-t-on la société et l’économie.

Réunion publique le mardi 20 novembre 2018 à 20h00 aux oiseaux de la tempête (14 rue de la pinterie - Fougères)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*